La France InsoumiseLe vendredi 30 mars à 18h une action unitaire de plusieurs formations politiques (LFI, NPA, AL, PCF, Générations,…) s’est déroulée à l’entrée de la gare centrale d’Orléans. Invitée à cette occasion, la presse n’est pas venue.

En soutien aux cheminots et cheminotes qui entrent dans la lutte dès ce 3 avril pour le service public du rail, la France Insoumise Orléanais a alerté les usagers du rail sur la nocivité que présentent les projets de démantèlement de la SNCF et de casse sociale que porte MACRON et ses ordonnances.

Nous devons désormais faire face à une fuite en avant libérale et autoritaire du monarque jupitérien de l’Élysée qui entend renverser nos services publics et plus globalement l’ordre social issu de tant de luttes politiques.

En contribuant à la convergence de toutes les luttes, nous ne devons pas seulement résister, mais faire reculer le pouvoir oligarchique que représente MACRON.

Notre peuple doit comprendre que ce qui se joue avec l’attaque sur le rail c’est plus largement une certaine idée de notre République et du bien commun, de l’intérêt général humain et du « bien vivre ».

Personnels soignants, lycéens et nouveaux bacheliers, étudiants, retraités, chômeurs et précaires, enseignants, contractuels, cheminots, salariés du privé, fonctionnaires, mal logés et expulsés, toutes et tous nous devons entrer dans une action collective solidaire.

 La France Insoumise Orléanais continuera à se rendre utile et disponible pour organiser ce vaste mouvement social et politique de contre-attaque auquel nous aspirons.

Le 02 avril 2018,
LFI orléanais

Photo : Pixabay.