Droits libres : Photo de Jean-Pierre Dalbéra 11/09/2018 sur le site parrainages.zoobeauval.com/animal/manis l’Orang-Outan, une espèce en sursis À la fois drôle et curieux, l’orang-outan est l’un des grands singes les plus attachants. Malheureusement, il est gravement menacé dans son milieu naturel, notamment par les cultures de palmiers à huile qui remplacent peu à peu son habitat. Ainsi, il ne resterait plus que 61 000 orangs-outans en Asie. À ce rythme-là, l’extinction de l’espèce est prévue d’ici 10 ans ! Extrait du site du zoo-parc de Beauval.

Comme souvent, l’actualité nous rappelle l’urgence sociale, climatique, démocratique. Mais le rappel constant des urgences pose la question du point de non-retour. C’est le cas pour le réchauffement climatique qui a donné lieu à un énième rapport alarmant, celui du 6 mai étant néanmoins d’une ampleur inédite. C’est aussi le cas de la situation française où l’indigeste conférence de presse du Président Macron conduit à une sérieuse sortie de route sans réponse aucune aux questions à la fois sociales et politiques posées depuis plus de 6 mois par les mouvements des gilets jaunes

 Macron ou le flop permanent !

 Après le grand débat lors duquel le Président Emmanuel Macron tenta plus d’une fois de discourir à la manière des apparatchiks des heures durant face à des publics triés sur le volet posant des questions préalablement présélectionnées par les autorités compétentes, le Président Macron tenta une autre diversion avec une interminable conférence de presse le 25 avril dernier pour nous expliquer qu’après avoir écouté attentivement  les français, il convenait de continuer comme avant moyennant quelques emballages cosmétiques de pure forme.

Nous démontrerons pourquoi ce grand flop mérite un vote sanction le 26 mai contre Macron qui constitue la seule réponse à lui apporter.

La planète brûle, reste-t-on les bras croisés ?

Ce lundi 6 mai, le groupe de 455 experts de l’ONU sur la biodiversité (IPBES : Plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques)  en lien avec le GIEC a rendu public un rapport de 1.800 pages étayant de manière gravissime une évolution plus qu’alarmante de la biodiversité puisqu’il est notamment affirmé que plus d’un million d’espèces vivantes pourraient disparaître dans les toutes prochaines décennies, sous le coup des activités humaines.

C’est pourtant le moment que choisit le gouvernement Macron pour réduire les moyens budgétaires alloués à la principale agence française en charge de la sauvegarde de la biodiversité, le CNPN (Conseil National de la Protection de la Nature).

Nous développerons les argumentaires en faveur de la sauvegarde de la biodiversité que nous engagerons dans le cadre des municipales de l’an prochain.

Élections européennes : dernière ligne droite avant le crash ?

Alors que nos amis britanniques peinent à trouver une issue juridique définitive au Brexit se traduisant par une forte sanction lors des élections locales notamment contre les conservateurs, la campagne électorale des européennes prend une tournure singulière en France.

L’échéance du dimanche 26 mai se rapprochant, il convient de faire le point des dernières tendances des campagnes en Europe où la forte poussée des extrêmes-droites indiffèrent toute la sphère politico-médiatique au point de se demander si cet aveuglément ne relève pas de la méthode Coué visant à signifier que tout va bien avant le crash d’une Europe sans âme, ni boussole autre que l’idéologie libérale délétère.

C’est l’objet de notre billet sur l’analyse insoumise de cette campagne électorale mortifère.

Non à la privatisation de l’ADP par le RIP : c’est possible ! Allons-y !!

Ce sont 248 parlementaires des deux chambres, Assemblée Nationale et Sénat, issus de 11 groupes allant de LR à LFI qui ont signé la proposition de loi référendaire visant à préserver l’Aéroport de Paris (ADP) dans un service public national.

Cette proposition de loi entre dans le cadre de la procédure dite de Référendum d’Initiative Partagée dite RIP.

Nous allons examiner les enjeux de cette historique initiative parlementaire coagulant les oppositions parlementaires de droite et de gauche contre le gouvernement pour faire obstacle à la privatisation de l’ADP au moyen d’un recours en appel au peuple.

Nos analyses de l’actualité : 

Macron ou le flop permanent

La planète brûle , reste-t-on les bras croisés  ?

Elections européennes ; dernière ligne droite avant le crash ?

Non à la privatisation de l’ADP : C’est possible par le RIP allons-y !

Notre coup de cœur littéraire de la quinzaine

Patrick Chamoiseau – Editions Points – Frères migrants