FI de l’Orléanais

Le site de la France Insoumise à Orléans et sa région

Communiqué de presse

CONSEIL MÉTROPOLITAIN : AFFLIGEANTE INSTALLATION

Le maire PS de St-Jean-de-la Ruelle, Christophe Chaillou nouveau Président de Orléans Métropole, grâce aux voix du Maire LR d'Orléans, Serge Grouard

Le maire PS de St-Jean-de-la Ruelle, Christophe Chaillou nouveau Président de Orléans Métropole, grâce aux voix du Maire LR d’Orléans, Serge Grouard

La France Insoumise de l’Orléanais déplore l’affligeante réunion d’installation du Conseil Métropolitain qui s’est tenue ce jeudi soi du  16 juillet au palais des sports d’Orléans.

 

Pendant presque six heures, elle a donné à voir ce qu’il y a de plus caricatural en termes de basses manœuvres politiciennes, où à l’ombre des regards et sans aucun contrôle ni mandat citoyen, Serge Grouard, Maire LR d’Orléans,  Christophe Chaillou Maire PS de Saint-Jean-de-la Ruelle, et leurs amis respectifs se sont distribués les maroquins et indemnités qui vont avec, sans parité évidemment : cela reste d’abord une affaire entre hommes !

La « victoire » de Monsieur Chaillou a l’amère saveur de la compromission. Ne nous y trompons pas, la droite et le centre restant majoritaires à la Métropole,

Cette alliance improbable entre la gauche socialiste et Monsieur Grouard, leur « ennemi de 15 ans », donne en réalité les coudées franches à ce dernier dans les orientations stratégiques à venir, en matière de transition écologique, d’aménagement du territoire, de mobilité, de mode de gestion des services publics (de ’eau notamment…).

Et puis les mots manquent pour qualifier le déroulement de l’élection du 15èmevice-président : assurément honte et dégoût au regard des pressions d’une coalition d’élus puissants à l’encontre du Maire de Bou, Bruno Cœur  dont nous saluons le courage d’avoir voulu porter la voix des petites communes. Il est à nos yeux, malgré sa démission forcée, un vice-président légitimement élu et nous adressons à son attention et celle des Boumiens un soutien républicain.

Au final, la légitimité toute relative acquise par le suffrage universel aurait pu inviter par exemple Monsieur Grouard dont la liste a été élue avec 9.098 voix (et 63,59 % d’abstention) ,à prendre la mesure de l’insurrection froide des citoyens envers les institutions représentatives et d’en tirer quelques leçons.

Las, le mode de désignation d’un exécutif communautaire invite intrinsèquement à la tambouille. Mais le vice est décuplé quand s’y superpose une « vie » politique locale à bout de souffle, structurée par des féodalités en place depuis des décennies. Cette farce tragique dont les citoyens sont une fois de plus les dindons ne peut que justifier la grève civique massive qui s’est exprimée ce printemps et malheureusement la renforcer en vue des prochains scrutins.

Orléans, le 18 juillet 2020

La France Insoumise orléanais

Déterrage des blaireaux et
soutien à Mme la Maire de Valaire (41), Catherine Le Troquier
Communiqué de presse

 

CP commun PA-LFI-EELV – blaireau – 07 juillet 2020 –( Lire la suite en cliquant sur le texte )

 

Message au président Macron

(et à tous ceux qui voudront le lire)

 

Monsieur le Président,

         Vous avez conseillé aux Français, lors de votre allocution du 16 mars 2020 annonçant les mesures de confinement prises par vous pour faire face à l’épidémie de Covid-19, de mettre à profit ces semaines d’isolement pour « retrouver le goût de l’essentiel », de « l’éducation », de la « culture ». Une fois n’étant pas coutume, heureusement, j’ai suivi votre recommandation, prenant le temps de mettre au net ma pensée sur les événements des semaines passées.

        Dès le début de cette crise, vous avez mis en avant la difficulté de faire face à ce virus d’un type nouveau, pour le moment mal connu des scientifiques mêmes. Ce fait est exact, et c’est justement ce qui rend notre situation exceptionnelle. Est-ce cependant la première fois de son histoire que la France, pour ne parler que d’elle, se trouve à la croisée des chemins ? Non. Et c’est face aux grands défis que se révèlent enfin les grands dirigeants. Avant vous Carnot, Gambetta, Clemenceau, De Gaulle et tant d’autres, quel que soit le regard que l’on puisse poser sur leur politique, se portèrent en avant quand la nation frôlait l’abîme, ou « l’écroulement », pour reprendre le vocabulaire de votre premier ministre. Et que dire encore de la force de tempérament d’une Louise Michel, d’une Lucie Aubrac, d’une Danielle Casanova qui, dans les temps de malheur, placèrent le bien commun au-dessus de tout ? Si le péril est aujourd’hui d’une nature bien différente, n’oubliez pas que c’est à cette aune que vous serez jugé, et non comme un citoyen ordinaire que vous n’êtes plus, puisque c’est à vous qu’il revient en dernier lieu d’agir et de décider.

(Lire la suite en cliquant sur le texte ou l’image)

 

1er Mai confinés et révoltés

Orléans Décidons En Commun

 

LES INSOUMIS ORLÉANAIS SERONT PRÉSENTS ET SOUTIENNENT :

La parole Insoumise

 

Point de vue de Cassandre,  une citoyenne orléanaise insoumise

ORLÉANS : moins de 15 % d’orléanais ont voté  pour Serge Grouard !

Laissons parler les chiffres ce matin !

La ville d’Orléans compte 116 685habitants (2017) ; près d’un orléanais sur deux n’est pas inscrit sur une liste électorale  (ils sont 53 707 non-inscrits).

Ainsi, à Orléans, 62 978 orléanais sont inscrits.

Hier, le 28 juin 2020, seuls 22 929 INSCRITS ont voté soit une participation de 36% ! C’est bien cela, plus de 6 orléanais sur 10 n’ont pas voté !

Voyons de plus près les résultats pour chaque candidat !

Serge Grouard, qui portait une liste LR et UDI, a gagné la mairie avec 9 098 voix (39 sièges)….

 

 ….. SUITE DU TEXTE EN CLIQUANT

Benjamin Lauper, citoyen insoumis

La pensée déboulonné

film "Good Bye Lénine", Wolfgang Becker, Ocean Films, 2003

film “Good Bye Lénine”, Wolfgang Becker, Ocean Films, 2003

11 juin 2020. Sur une place de Bristol, la statue de bronze vacille, tangue et tombe, avant d’être foulée par un public animé d’une saine colère. Tout un symbole. Les traits d’airain figurent Edward Colston, esclavagiste anglais de la fin du XVIIème siècle, acteur de l’ignoble commerce triangulaire, tardivement reconverti dans les bonnes œuvres grâce à l’argent ramassé dans le sang et les larmes d’êtres humains que transportaient ses navires. Dans le flot des chaînes d’information en continu relayant le déferlement énergique et salutaire du mouvement Black Lives Matter consécutif au meurtre de George Floyd, j’appréciai et j’apprécie encore ces images fortes de dénonciation de l’esclavagisme, crime contre l’humanité. A Bordeaux, des plaques explicatives étaient installées quelques jours plus tard dans les rues portant des noms d’armateurs ayant participé à la traite négrière ; dépassant les apparents problèmes administratifs, on pourrait même souhaiter qu’un jour ces artères soient débaptisées.

.…. SUITE DU TEXTE EN CLIQUANT

Campagnes Nationales / Actualité

Pour la fin du déterrage des blaireaux

Pour la fin du déterrage des blaireaux

Depuis le conte d’ANDERSEN, le Petit Poucet, on sait que le plus petit d’une fratrie peut, par son courage et son audace, sauver ses grands frères des griffes de l’Ogre et donc changer le sort de tous.

C’est le cas de la commune de Valaire, qui, comptant moins de 100 habitants, ouvre une ère nouvelle en devenant la porte- parole

ORLÉANS : moins de 15 % d’orléanais ont voté  pour Serge Grouard !

ORLÉANS : moins de 15 % d’orléanais ont voté  pour Serge Grouard !

Laissons parler les chiffres ce matin !

La ville d’Orléans compte 116 685habitants (2017) ; près d’un orléanais sur deux n’est pas inscrit sur une liste électorale  (ils sont 53 707 non-inscrits).

Ainsi, à Orléans, 62 978 orléanais sont inscrits.

Le 28 juin 2020, seuls 22 929 INSCRITS ont voté soit une participation de 36% ! C’est bien cela, plus de 6 orléanais sur 10 n’ont pas voté !

Voyons de plus près les résultats pour chaque candidat !

Serge Grouard, qui portait une liste LR et UDI, a gagné la mairie avec 9 098 voix (39 sièges)

La pensée déboulonnée

La pensée déboulonnée

11 juin 2020. Sur une place de Bristol, la statue de bronze vacille, tangue et tombe, avant d’être foulée par un public animé d’une saine colère. Tout un symbole. Les traits d’airain figurent Edward Colston, esclavagiste anglais de la fin du XVIIème siècle, acteur de l’ignoble commerce triangulaire, tardivement reconverti dans les bonnes œuvres grâce à l’argent ramassé dans le sang et les larmes d’êtres humains que transportaient ses navires.

Aux urnes citoyens ?

Aux urnes citoyens ?

Dans quelques  jours, à Orléans comme dans toutes les villes et villages de France, les électeurs vont aller déposer dans l’urne un bulletin électoral.

Nos Batailles

Nos Batailles

  Un vaste entrepôt froid, centre de tri impersonnel, où les employés vont et viennent tels des machines. Au bout du tapis roulant, les yeux posés sur son écran de contrôle, Olivier régule le passage des colis. Comme souvent, la première impression est la mauvaise : ce bonnet enfoncé sur le crâne, ces gestes mécaniques, ce regard étrangement fixe ….

COVID-19 : Une Pandémie néo-libérale

COVID-19 : Une Pandémie néo-libérale

l est de rigueur en période de crise de s’abstenir de critiquer les gouvernants afin de les laisser accomplir leurs fonctions. Mais le citoyen ne perd pas le droit de réfléchir et de s’exprimer, « sans haine et sans crainte »,comme pourrait le faire le  témoin objectif d’un procès judiciaire

Les actions / Agenda

Agenda

Pas d'évènements prévus pour le moment.

Signons la pétition européenne
pour la fin de l’élevage en cage

Maltraitance animale

Signez la pétition
Pour que la France déclare l’état
d’urgence écologique et climatique

Pétition Urgence climatique

FI de l’Orléannais sur les réseaux sociaux